Incongruités et coïncidences

 Incongruités et coïncidences

Les improbabilités du quotidien

* * *

 

Débusquer au quotidien des associations incongrues, des rapprochements improbables, des juxtapositions insolites ;

Voir et donner à voir le bizarre, l’illogique, l’onirique.

Interroger les évidences du quotidien et de nos perceptions.

Petit détour du côté des sciences cognitives :

Cette attention particulière à l’improbable n’est pas naturelle, car les perceptions sont organisées et souvent prédéterminées :

  • notre cerveau traite les éléments visuels en les mettant automatiquement en forme (cf. patterns Gestalt) ;
  • nos ressources attentionnelles sont limitées (cf. test du gorille invisible, Neisser et al., 1975) ;

notre savoir et nos attentes prédéterminent nos observations (cf. une forme allongée dans la forêt tropicale / dans votre penderie).

Petit détour du côté des arts visuels : Cette attention particulière à l’improbable n’est pas naturelle, car les perceptions sont organisées et souvent prédéterminées :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *