Balance des blancs

Tout simplement un réglage permettant d’appliquer un filtre correctif de température à notre image.
Boitiers et objectifs: Des compacts aux reflex, la balance des blancs est un réglage de base sur tout appareil numérique, il est présent quel que soit votre boitier.
En post-traitement: Si vous shootez en RAW, vous pouvez appliquer n’importe quelle balance a posteriori grâce à votre logiciel de post-traitement.
Quelques lumières et leurs températures
Ampoule à incandescence: sa température est de l’ordre de 2400 à 2700 Kelvin. La température de la lumière est très chaude. De l’orangé au rouge. Ce type d’éclairage est celui qui peut pourrir le plus régulièrement nos photos prises en intérieur, surtout le soir, ou nos photos nocturnes en milieu urbain, habillées de la lumière des lampadaires.
Couché du soleil: un couché de soleil diffuse une lumière à la une température variable puisque, plus la lumière rase l’horizon, plus elle est chaude. La température est de l’ordre de 2000 Kelvin. Une lumière qui est donc orangée.
Halogène: un halogène produit une lumière plus froide qu’une ampoule à incandescence, 3200 Kelvin.
Lampe fluorescente: un peu plus froide qu’une lampe halogène, une lampe fluorescente est de 4200 Kelvin.
Soleil au zénith: la lumière de référence, c’est sous celle-ci que le blanc est le plus blanc pour l’oeil humain. Sa température est de 5800 Kelvin. En mode automatique, c’est la valeur de référence de votre reflex.
Ciel couvert: une température qui se situe entre 6500 et 7500 Kelvin.
Ciel bleu: encore plus froid, avec une température entre 8000 et 12000 Kelvin.